La Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste et la constitution d’un réseau catholique féminin transnational, 1907-1920

  • Marilyne Brisebois

Abstract

La Fédération Nationale Saint-Jean-Baptiste (FNSJB), première organisation féministe francophone au Québec fondée en 1907, a établi des liens avec d’autres associations à l’échelle occidentale. Or l’historiographie ne traite guère de ces réseaux transnationaux. Le présent article explore donc la participation de la FNSJB à la constitution d’un réseau féminin catholique international, notamment par son affiliation à la Fédération internationale des ligues féminines catholiques, et les liens qu’elle entretient avec d’autres organisations étrangères comme la Ligue patriotique des Françaises. Il traite également du discours que la FNSJB développe dans les pages de son organe officiel La Bonne Parole sur ses relations internationales et sur les actions qu’elle mène en parallèle avec ces associations « sœurs » européennes, notamment à travers l’exemple de l’Assistance par le travail.

The Fédération Nationale Saint-Jean-Baptiste (FNSJB), the first Francophone feminist organization in Quebec, founded in 1907, built relationships with other associations in the Western world. However, historiography rarely looks at these transnational networks. This article explores the FNSJB’s participation in developing an internatonal Catholic women’s network, especially through its affiliation with the International Federation of Catholic Women’s Leagues and its connection with other foreign organizations such as the Ligue patriotique des Françaises. The article also takes a look at the discourse developed by the FNSJB in the pages of its official publication, La Bonne Parole, on its international relations and actions taken in parallel with these European “sister” associations, in particular using the example of the Assistance par le travail committee.
Section
Articles