Open Access Open Access  Restricted Access Subscription Access

“My own character is thank God above suspicion”: Soldier’s Wives with The Royal Canadian Rifle Regiment and Social Values in Mid-Nineteenth-Century British North America

Katherine M. J. McKenna

Abstract


British military records provide an unexpected source of information on the lives of ordinary women of the popular classes in the mid-nineteenth-century. This article focuses on the women of the Royal Canadian Rifle Regiment, which served in small garrisons across British North America from 1841 to 1870 and included an unusually large number of families. The increasing regulation of the activities and morals of working-class women was characteristic of this era of middle-class reform. Women’s residence in open barrack rooms with soldiers was a cause of great concern, and led to close monitoring of their behaviour.

Les archives militaires britanniques constituent une source inattendue de renseignements à propos de la vie de femmes ordinaires des classes populaires au milieu du XIXe siècle. Le présent article porte sur les femmes du Royal Canadian Rifle Regiment, qui a été affecté dans de petites garnisons d’un bout à l’autre de l’Amérique du Nord britannique de 1841 à 1870 et qui comprenait un nombre inhabituellement élevé de familles. La réglementation croissante des activités et de la moralité des femmes de la classe ouvrière était caractéristique de cette époque de réforme de la classe moyenne. Le fait que les femmes résidaient avec les soldats dans des pièces ouvertes de baraques était une source de grande inquiétude; aussi a-t-il mené à une surveillance étroite de leur comportement.


Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.1353/his.2016.0038