Kin Keeping and Family Storytelling in Nineteenth-century French-Canadian Immigrant Letters: The Bergevin Corpus

  • Sarah Hurlburt Whitman College

Abstract

This article analyses a new archive of French-Canadian immigrant letters through the combined, trifocal lens of kin keeping and family narrative, immigrant letters, and family correspondence. Letters are the ideal access point to both the historical construction of family identity through storytelling and the kinkeeping practices that sustain it. We look at a correspondence among the large Montreal-area Bergevin family, some of whose siblings migrated westward in the 1850s and 1860s to Walla Walla, Washington, where their surviving letters, a gift from descendants, now grace a local archive. Within this family, we look at the mechanisms of kin keeping, the designation and transference of the kin-keeping role among women, and at the epistolary construction and eventual demise of a shared family identity.

Le présent article analyse, dans des archives nouvellement constituées, les lettres d’immigrants canadiens-français à travers le triple prisme du roman familial et de l’entretien de la parenté, des lettres d’immigrants et de la correspondance familiale. La correspondance représente un point d’accès idéal à la construction historique de l’identité familiale par le biais des récits en même temps qu’aux pratiques d’entretien de la parenté qui la confortent. Nous examinons la correspondance entretenue au sein de la famille Bergevin, dans la région du grand Montréal, famille dont quelques membres avaient émigré vers l’ouest dans les années 1850 et 1860 pour s’installer à Walla Walla, dans l’État de Washington, où les lettres qui leur ont survécu figurent à présent honorablement dans des archives locales, grâce à un don de leurs descendants. Nous observons, au sein de cette famille, les mécanismes d’entretien de la parenté, la désignation des femmes jouant ce rôle dans la famille et la transmission de ce rôle, la construction épistolaire d’une identité familiale commune ainsi que, finalement, sa disparition.

Author Biography

Sarah Hurlburt, Whitman College
Sarah Hurlburt is Associate Professor of French at Whitman College and a collaborating member of the research group Déploiements canadiens-français en Amérique du Nord, 1760-1914. The author wishes to thank Yves Frenette, Michelle Janning, Carolyn Podruchny, and the anonymous reviewers of Histoire sociale / Social History for their useful and insightful comments on previous drafts.
Section
Articles