Entreprises ouvrières et luttes sociales en Andalousie : Implications idéologiques

  • Maxime Haubert

Abstract

L’objet de cet article est d’étudier l’évolution des luttes sociales concernant les entreprises collectives en Andalousie. L’analyse est centrée sur le rôle qu’ont pu avoir dans ces luttes les facteurs idéologiques et plus largement politiques : les entreprises ouvrières ont-elles été considérées comme un instrument d’émancipation des travailleurs, ou au contraire comme une sorte d’antidote contre la révolution ? La période considérée va de l’apparition du fouriérisme en Andalousie à la fin de la guerre civile ; quelques rapprochements sont proposés avec la situation des entreprises collectives dans la période récente.
This article examines the evolution of the social conflicts around collective enterprises in Andalusia. The analysis centres on the role that ideological and more broadly political factors may have played in these conflicts. Were worker enterprises considered an instrument for the emancipation of workers or, rather, a sort of antidote to the revolution? The period examined extends from the emergence of Fourierism in Andalusia through to the end of the Civil War. A few parallels are drawn with the situation of collective enterprises in more recent times.

Section
Articles