W. Waters Butler and the Making of a Progressive Brewer in Britain, 1890-1922

  • David W. Gutzke

Abstract

W. Waters Butler’s career as a prominent Birmingham brewer fell into two distinct periods. In the late Victorian and Edwardian eras, he exhibited brewers’ traditional conservatism, distrustful of governmental intentions and strongly averse to collaborating with any authorities. Participation in the government’s Central Control Board from 1916 transformed him into a Progressive: he turned to the government, a key characteristic of Anglo-American Progressives, to achieve the long-sought goal of an orderly marketplace and imbibed a diverse reform agenda. Now, too, his attitudes exemplified the businessman as a Progressive reformer: he cared more about suppression of drunkenness than maximizing his company’s beer sales; public esteem outranked in his mind the size of his company’s profits; and his concern with restoring the pub’s respectability demonstrated the emergence of a pronounced social conscience. In articulating a vision of a society in which all shared responsibility for restrained, disciplined, and orderly drinking, Butler became the quintessential Progressive businessman.
La carrière de W. Waters Butler, de Birmingham, comme éminent brasseur, comporte deux périodes distinctes. À la fin de l’ère victorienne et au début du XXe siècle, Butler affichait le conservatisme traditionnel des brasseurs, qui se méfiaient des intentions du gouvernement et détestaient franchement collaborer avec les autorités quelles qu’elles soient. Or sa participation, à partir de 1916, au Central Control Board mis sur pied par le gouvernement l’a transformé en progressiste : il s’est tourné vers l’État, trait caractéristique essentiel des progressistes angloaméricains, pour que le marché soit bien ordonné — but recherché depuis longtemps —, et a absorbé un programme de réforme divers. De nos jours aussi ses attitudes sont l’exemple de l’homme d’affaires en tant que réformateur progressiste : Butler, en effet, était plus intéressé à supprimer l’ivrognerie qu’à maximiser les ventes de bière de son entreprise; l’estime du public avait à ses yeux plus d’importance que l’ampleur des profits de son entreprise; quant à son souci de restaurer la respectabilité des pubs, il témoignait de l’émergence d’une conscience sociale prononcée. En présentant clairement une vision de la société dans laquelle tous partagent la responsabilité de boire de façon modérée, disciplinée et ordonnée, Butler en est venu à constituer le parfait exemple de l’homme d’affaires progressiste.

Section
Articles