« The Anxious Waiting Ones at Home » : Deux familles canadiennes plongées dans le tourment de la Grande Guerre

  • Mélanie Morin-Pelletier

Abstract

de deux familles canadiennes à travers la correspondance laissée par civils et militaires. Les lettres échangées par Ruth Antliff et son fils William, en service outre-mer, témoignent des inquiétudes qui remplissent le quotidien des mères de soldats et ouvrent une fenêtre sur la collectivité montréalaise en temps de guerre. Quant à la correspondance conjugale d’Isabelle et de Sidney Brook, de Craigmyle, en Alberta, elle atteste du courage des épouses laissées derrière et dévoile les répercussions de la guerre sur une famille agricole de l’Ouest.


This article examines the impact of the First World War on the daily lives of two Canadian families through the correspondence left by civilians and soldiers. The letters exchanged by Ruth Antliff and her son William, serving overseas, reflect the daily concerns of mothers and soldiers and shine light on life in wartime Montreal. And the letters exchanged by spouses Isabelle and Sidney Brook, of Craigmyle, Alberta, demonstrate the courage of the wives left behind and how the war affected a farm family in the West.

Section
Section I: Coping with Conflict