Innovation through Migration: The Settlements of Calvinistic Netherlanders in Sixteenth- and Seventeenth-Century Central and Western Europe

  • Heinz Schilling

Abstract

Nearly one hundred thousand Calvinists driven out of the Southern Netherlands between the 1530s and the 1590s settled in many parts of western Europe. This study examines their influence in western Germany. Including both skilled craftsmen and large businessmen, they were a major force in the economic modernization of their new homes. They remained socially isolated, however. As modernizing entrepreneurs, they came into conflict with both elites and guild members in the older towns. As Calvinists, they were excluded from political power in both Lutheran and Catholic areas, though sometimes encouraged by princely territorial governments interested in economic growth. Their position as an "early modern business bourgeoisie" owed less to their Calvinist religion than to their social and political isolation and the strong family networks which resulted and sometimes survived into the nineteenth century. Près de cent mille calvinistes ont été chassés des Pays-Bas du Sud à partir de 1530 environ jusqu’au début du XVIIe siècle et sont allés s’établir dans diverses régions d’Europe de l’Ouest. Le présent article traite de leur influence, en Allemagne occidentale surtout. Les émigrants, qui comprenaient à la fois des artisans qualifiés et des hommes d’affaires importants, ont été pour leur pays d’adoption des agents de modernisation déterminants, sur le plan économique. Sur le plan social, cependant, ils sont demeurés isolés. En tant qu’entrepreneurs progressistes, ils sont entrés en conflit tant avec les élites locales qu’avec les membres des guildes des cités anciennes. Comme calvinistes, ils ont été exclus du pouvoir politique en territoire luthérien aussi bien qu’en territoire catholique. Dans certaines principautés, toutefois, d’aucuns ont pu, à l’occasion, jouir de l’appui d’un prince intéressé au développement économique. Ainsi, c’est moins à leur foi calviniste qu’à leur isolement politique et social et aux solides réseaux de relations familiales qui en sont issus, et qui ont parfois survécu jusqu’au XIXe siècle, que l’on peut attribuer leur statut de bourgeoisie d’affaires du début de la période moderne.
Section
Articles