The Evolution of the Sexual Division of Labour in Teaching: A Nineteenth-Century Ontario and Quebec Case Study

  • Marta Danylewycz
  • Beth Light
  • Alison Prentice

Abstract

North American studies of the sexual division of labour in teaching have stressed the connections between the development of urban school systems, the feminization of teaching and the development of occupational hierarchies in the profession. The fact of early feminization in most of rural Quebec and in several counties of eastern Ontario, however, revealed the inadequacy of these formulations, leading us to seek alternative explanations. These explanations are presented as they relate to the shifting age structure, ethnicity, and marital and household status of male and female teachers in selected regions of Quebec and Ontario between 1851 and 1881. Dans les études sur l’enseignement en Amérique du Nord où l’on analyse la répartition du travail selon le sexe, on a mis l’accent sur les relations entre le développement de réseaux scolaires urbains, la féminisation de l'enseignement et l’aménagement d’une hiérarchie des tâches à l’intérieur de la profession. Or les hypothèses qui y sont formulées ne conviennent pas parfaitement à l’analyse de la situation observée dans la plus grande partie des campagnes québécoises ainsi que dans plusieurs comtés de l’est de l’Ontario, où l’on constate une féminisation hâtive de l’enseignement. Cela nous incite à chercher d’autres explications. Celles-ci sont liées à des changements, parmi les enseignants des deux sexes, dans la structure par âge, l’origine ethnique, l’état matrimonial et la place de l’instituteur ou de l’institutrice à l’intérieur du ménage, comme le démontre la présente analyse de quelques régions-témoins du Québec et de l’Ontario des années 1851 à 1881.
Section
Articles