The Course of Medical Opinion on State Health Insurance in British Columbia, 1919-1939

  • Margaret Andrews

Abstract

It is widely assumed that North American doctors have generally opposed introduction of compulsory state health insurance; studies of Canadian doctors suggest that they came to support such programs in the 1930s because of income loss during the Great Depression. This paper studies the attitudes of British Columbia doctors on the question in the 1920s and 1930s and concludes that they came to support introduction of state health insurance in the relatively prosperous 1920s in order to loosen the rein imposed on their rising financial expectations by the unpaid work they customarily performed for needy patients. On croit généralement que dans l’ensemble, les médecins nord-américains se sont opposés à l’étatisation de l’assurance-maladie. Des études sur le corps médical canadien laissent néanmoins entendre que les médecins de ce pays en sont venus à donner leur appui à de tels programmes au cours des années 1930, par suite d’une baisse de revenus engendrée par la Crise. Dans l’article qui suit, l’auteur étudie l’évolution de l’attitude des médecins de la Colombie-Britannique sur cette question et montre que c’est dès les années vingt, pourtant relativement prospères, que les médecins de cette province ont commencé à être en faveur de la prise en charge par l’État de l’assurance-maladie. L’objectif qu’ils visaient ainsi était de réduire le fardeau que représentait pour eux les soins gratuits à une clientèle nécessiteuse, eu égard à la croissance de leurs aspirations financières.
Section
Articles