Dynamique de croissance et société urbaine : Québec au XVIIIe siècle, 1690-1759

  • Yvon Desloges
  • Marc Lafrance

Abstract

La population de Québec au XVIIIe siècle se caractérise par trois phénomènes : sa mobilité, son appauvrissement et la concurrence qu'elle doit subir. De fait, pour en arriver à mieux cerner la population urbaine de cette époque, il faut, en s'inspirant d'un modèle fonctionnaliste, mettre en rapport, comme les observateurs d'économie politique du XVIIIe siècle, démographie et économie, degré de richesse et société, sans pour autant expliquer exclusivement la hiérarchisation sociale par le seul critère monétaire. La société de la capitale de l'Amérique française doit plutôt se percevoir comme une société d'ordres en transition, à l'image de celle de la métropole, où se côtoient richesse, dignité et honneur. Mobility, increased poverty and fierce competition characterized Quebec City's population in the 18th century. In fact, to fully understand the urban population of the period, one must, as did the political economists of the time, relate, within a functionalist framework, both demography and economy, wealth and society, but without relying exclusively on the sole monetary criteria to explain social hierarchy. The population of French colonial Americds capital is rather perceived like its metropolitan model, that is, a société d'ordres in transition, wherein wealth, dignity and honour mingle.
Section
Articles