Agricultural Progress in Canada East/Quebec: Problems in Measuring Relative Productivity during the Grain-Dairy Transition Period.

J. Little

Abstract


Historians and econometricians who study the productivity of Quebec farmers in the nineteenth century incautiously ignore the difficulties inherent in comparing livestock farming to grain- growing. Calorie-based tests are biased towards grain-farming, while cost-based analyses fail to consider the lower value of pasture land, thus underestimating the efficiency of livestock farmers. Either approach to farming might be reasonable in certain conditions. Transportation factors are particularly crucial in determining the integration of different agricultural zones into a market economy.

Les historiens et les économétriciens qui étudient la productivité des fermiers du Québec au XIXe siècle ignorent imprudemment les difficultés du sujet lorsqu’ils comparent l’élevage du bétail à la culture des grains. Les textes de valeur calorique sont biaisées en faveur des grains, car les analyses de coût de base négligent de considérer la faible valeur des terres de pâture, et donc sous-estiment le rendement des éleveurs de bétail. L’une ou l’autre façon d’aborder le problème pourrait être raisonnable à certaines conditions. D’un autre côté, les facteurs de transport sont particulièrement importants dans la détermination de l’intégration des différentes zones agricoles à une économie de marché.

Full Text:

PDF