''A kitchen that wastes no steps...'': Gender, Class and the Home Improvement Plan, 1936-40

Margaret Hobbs, Ruth Roach Pierson

Abstract


This article assesses the gender and class implications of the Home Improvement Plan (HIP) in Canada during the 1930s. The HIP was a major job creation programme which offered low-interest loans to encourage households to undertake home renovations. Advertisements for the plan, mainly targeted at women, focused on the advantages of streamlining and modernizing homes. The authors argue that the plan differentiated the strata of the working class, assigned women to domesticity and never attempted to tackle the problem of housing endured by the nation's poor.

Dans cet article, les auteures présentent un exposé détaillé des objectifs et des résultats du « Home Improvement Plan » (HIP) au Canada durant les années 1930. Le HIP proposait des prêts à faible taux d’intérêt dans le but d’encourager les ménages à faire rénover leurs logis et, ainsi, il visait à pallier certains problèmes causés par la crise. S’adressant surtout aux femmes, la publicité mettait l’accent sur les avantages de rationaliser et de moderniser les maisons. Les auteures affirment que le plan en question ne s’adressait pas à toutes les couches de la classe ouvrière, qu’il assignait les femmes à la sphère domestique et que jamais il n’a tenté de s’attaquer au problème du logement qu’éprouvaient les pauvres.

Full Text:

PDF